• c'est l'histoire de 4 types...

     Créé à l'initiative de Nicolas Sirkis, Indochine voit le jour en 1981. Jeune interprète à la recherche d'un guitariste, Nicolas publie une petite annonce ; Dominique Nicolas, jeune musicien de vingt ans, lui répond. De cette rencontre naîtront plusieurs maquettes dont « L'aventurier », futur grand succès.
    Le 29 septembre 1981, Indochine se produit pour la première fois sur la scène d'un bar branché Le Rose bonbon. Pour l'occasion, Stéphane Sirkis, le frère de Nicolas, qui joue du clavier, les rejoint. L'un de ses amis Dimitri Bodiansky, saxophoniste, s'associe à son tour à la formation.
    Sur scène, les quatre compères de fortune déchaînent les foules et se font rapidement remarquer par plusieurs maisons de disques. Déjà fidèle à son image, le groupe signe avec la seule maison de disques qui ne lui impose pas de changer de nom !

    Le premier 45 tours d'Indochine, qui paraît dans la foulée, passe inaperçu. Pourtant, quelques mois plus tard, le groupe fait de nouveau sensation lors d'un concert donné en première partie de Taxi Girl. Après la sortie d'un mini album « L'aventurier », Indochine reçoit, en 1983, un « Bus d'acier », récompense décernée par la critique rock.
    Un second album « Le péril Jaune » paraît en 1984 ; mais c'est avec « 3 » le troisième opus, qu'Indochine assied sa popularité. Les titres « Canary bay », « Tes yeux noirs », « Trois nuits par semaine » et « 3ème sexe » seront tous d'immenses succès. Avec 800 000 exemplaires vendus, Indochine devient le symbole d'une génération et le représentant d'une nouvelle vague musicale.

    Après un quatrième album « 7000 danses » et de nombreuses tournées en Europe, Canada et Pérou, le groupe semble s'essouffler. Dimitri quitte la formation pour se consacrer à son rôle de jeune père.
    Le trio est néanmoins déterminé à poursuivre la carrière du groupe. Après une période de repos, Nicolas, Stéphane et Dominique enregistrent un nouvel album « Le baiser ». Le premier extrait « Des fleurs pour Salinger » s'arrache à 300 000 exemplaires. Fort de ce succès, Indochine fête sereinement ses dix ans de carrière avec la sortie d'un « Birthday album », écoulé à 600 000 exemplaires.

    Les années 90 sont plus douloureuses pour Indochine qui peine à trouver sa place dans le nouveau panorama des musiques françaises. Dominique choisit, à son tour, de quitter le groupe.
    En 1996, Indochine publie une compilation souvenir de ses plus grands succès « Unita », ainsi qu'un nouvel opus intitulé « Wax ».
    Décidés à poursuivre l'aventure, les deux frères signent un nouveau contrat avec une maison de disques. Mais, quelques mois plus tard, Stéphane décède, laissant Nicolas orphelin d'un frère et d'un partenaire musical.
    La disparition brutale de Stéphane plonge Nicolas dans une profonde torpeur. Quelques mois plus tard, il publie « Dancétéria » un album hommage rendu à son frère dont est extrait « Juste toi et moi ». En 2000, Nicolas Sirkis entame une tournée « Nuit intime avec Indochine » suivi de la parution d'un album Live.

    En 2002, Nicolas Sirkis présentait « Paradize » un album estampillé Indochine dont furent extraits les tubes « J'ai demandé à la lune », « Mao Boy », « Le grand secret », interprété en duo avec Melissa Auf Der Maur et « Marylin ».

    Un quart de siècle après ses débuts en fanfare, le groupe revient avec un double album inspiré d'"Alice au pays des merveilles" et un nouvel extrait "Alice & June".
     
     
    Discographie
     
     
    1982 : 1er 45 tours : Dizzidence politik
    1er album 6 titres « L'aventurier »/extrait « L'Aventurier »
    1984 : « Le péril jaune »
    1985 : « 3 »/ extraits « Canary Bay », « Tes yeux noirs », « Trois nuits par semaine », « 3ème sexe ».
    1987 : « 7000 danses »
    1990 : Le Baiser « Des fleurs pour Salinger »
    1992 : « Le birthday album »
    1993 : « Un jour dans notre vie »/ extrait « Savoure le rouge »
    1996 : Compilation « Unita »
    1997 : « Wax »
    1998 : « Indo Live »
    1999 : « Danceteria »/ extrait « Juste toi et moi »
    2001 : Live « Nuits intimes »
    2002 : « Paradize »/ extraits « J'ai demandé à la lune », « Mao Boy », « Le grand secret », « Marylin ».
    2005 : Alice & June

     
    Voici un site interressant pour tout les passionnés ,les nostalgiques de ce pur rock français qui berça notre tendre enfance :
    http://www.indo4ever.com


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :