• Histoire d'un mec sur le pont de l'Alma. (1974)

    C'est l'histoire d'un mec... Vous la connaissez? Non? Oui? Non, parce que si... Non! parce que des fois y a des mecs... Vous la connaissez? Non, dites-le parce que quand les gens y la connaissent après on a l'air d'un con. Alors là le mec... Ah oui! parce que y a des mecs des fois... Non, c'est un exemple. Oui, y a des mecs... Alors, euh... Ça dépend des mecs, parce que y a des mecs... Alors, bon, des fois, c'est l'histoire avec des bagnoles, tout là, c'est l'histoire d'un mec, mais un mec normal. Un Blanc quoi. Ah oui, parce que dans les histoires, y a deux genres de mecs. Ah oui! Alors t'as le genre de mec... Oui, euh... Moi, euh, oui, euh, oui, oui. Le mec, oui... Et pis t'as le genre de mec non, non. Alors on leur dit, mais des fois on est obligé. Non, le mec non... Et là, ce serait plutôt un mec non, le mec. Mais normal, je veux dire, pas un Juif. Ah oui, parce que y a des histoires... Y a deux genres d'histoires, ah oui, y a des histoires, c'est plus rigolo quand c'est un juif, si on n'est pas juif... Ben oui, faut un minimun, et puis y a les histoires, c'est plus rigolo quand c'est un Belge. Oui, si on est suisse. Ou le contraire, un Suisse si on est belge. Parce qye les Belges et les Suisses, c'est les deux seules races qui se rendent compte qu'en fait c'est pareil, mais ils se gourent! En fait j'exagère. c'est à cause de la distance qui les sépare, elle est pas énorme. Mais oui... Mettons qu'on rencontre un vrai con en Suisse, c'est un Belge, Nais ça valait pas le coup de faire deux pays pou ça, hein, ils auraient pu se débrouiller. Enfin un Suisse, moi, je m'en moque, je veux pas m'engueuler avec les gens, moi, hein? Non, y a quand même moins d'étrangers que de acistes en France. Non, je veux dire si j'ai le choix, je préfère m'engueuler avec les moins nombreux. Enfin un Suisse... Moi je m'en fous, hein, je suis ni belge, ni suisse, ni juif. Je suis normal! Mais en tous cas, c'est un Noir. D'abord parce que y a aucune raison pour que se soit toujours les mêmes qui dérouillent, et puis si c'est un Noir c'est facile, un Noir. Mettons que y ait, bon, parce que un Noir, c'est... On les appelle comme ça exprès nous d'ailleurs, oui, ben ils le font pas méchamment la plupart. Oui, parce que nous on regarde les mains, tout ça, bon... moins dedans. Mais is, euh! Ah oui? Bon, et tout petits déjà... Et des fois, même leurs parents...Ah oui, pas tous, mais la plupart. Enfin, un Suisse, alors le mec... Ah oui, parce que non, il y a quand même une histoire. Ah oui, non, c'est l'histoire d'un mec, bon d'accord, si on veit , mais c'est l'histoire d'un mec qui est sur le pont de l'Alma et qui regarde dans l'eau le mec. Pas con, le mec. Ah oui, parce que c'est vrai, j'y suis allé moi, et c'est vrai, t'as des mecs, ils passent tous les jours sur le pont de l'Alma et y regardent pas dans l'eau les mecs! T'as des mecs, ils passent sur le pont de l'Alma. Eh bien y aurait pas d'eau en dessous ils passeraient quand même. Et c'est con, parce que nous on passe sur les ponts à cause qu'il ya de l'eau dessous, sans ça, tu parles, on irait faire un détour. Alors les gens y disent: " Ah ben, on sait pas où passe notre pognon." Y regardent pas! Alors là, le mec y regarde, tout ça, et puis ça l'intéresse tout ça. Bon... Au bout d'une demi-heure, mais moi j'abrège, parce qu'on va pas passer une demi-heure avec. Au bout d'une demi-heure, y aun autre mec qui arrive, et qu'est-ce qui voit le mec? Y voit un mec qui est l;a et qui regarde dans l'eau, hé. Alors le mec, parce que le mec, bon, et puis l'autre, parce que bon et puis, parce que maintenant, y a deux mecs... Ah non! Prenz des notes parce que je vais pas répéter. Alors le mec y s'approche et y dit: " Hé,dites donc, qu'est-ce que vous faites à regarder dans l'eau, hé?" dit le mec au Suisse. Alors l'autre y lui dit: " Ho ben, j'suis emmerdé, parce que j'ai laissé tomber mes lunettes dans la Loire!" Parce que le pont de l'Alma, c'est sur la Seine. Ah ça, si on sait pas, on comprend que dalle! Oui, alors parce que le mec y lui dit: " J'suis emmerdé parce que j'ai laissé tomber mes lunettes dans la Loire!" Faut quand même pas prendre les Suisses que pour des cons! Non, y a des Belges dans le tas. Alors l'Autre y lui dit: " Ho, hé, c'est pas la Loire, c'est la Seine, hé!" Elle est rigolote hein? Non, mais elle est pas finite là! Alors l'autre y lui dit.... parce que l'autre y lui dit: "C'est pas la Loire, c'est la Seine. J'viens de le dire. Si vous suiviez un peu!" Alors l'autre y lui dit: " Ho ben, vous savez, moi sans mes lunettes...." Elle est rigolote, hein?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :