• sexisme et telé réalité



      Si vous ne le savez pas encore,j'ai l'honneur de vous annoncer qu'apès le loft story,la nouvelle star,star'ac,le bachelor,l'ile de la tention... c'est au tour du Royaume qui sera diffusé ce samedi a 20H50  surTF1.                                                                                                         De M6 à TF1 la concurence est rude au pays de "la betise".Outre bercer d'illusion toute une generation de pré-adultes en leur faisant croire que "Monts et merveilles"les attendent des la sortie de l'emission,ces emissions sont aussi le lieux d'un certain sexime ou d'ailleur les femmes representer ne sont pas des Lumières...

      L' usine à clichés qu'est la télé-réalité ne sait proposer du monde social que des images réductrices et caricaturales. Ce serait moins gênant si cette télévision ne se targuait justement d'être "réelle", frappant ainsi du "sceau de la vérité" ce qui est, dans les faits, le produit d'une scénarisation minutieuse et d'un casting ultraprécis et donc un produit hautement idéologique, tout le contraire de l'enregistrement neutre de situations.

    De nombreuses critiques (dont le caractère moral ne suffit pas, loin de là, à les disqualifier) ont été adressées à ces émissions. On a pourtant entendu peu de protestations contre le traitement qu'elles réservent aux représentations des sexes et aux relations entre genres.


    L'exemple le plus criant de ces discours essentialistes sur les genres est sans doute l'émission intitulée "Le bachelor", jeu au cours duquel une quinzaine de filles entrent en compétition pour séduire celui qui est présenté par la production comme un riche et beau célibataire.

    La mobilisation du mythe du prince charmant vient implicitement raviver les discours sur la "naturelle" passivité féminine ; en outre, les critères sociaux à partir desquels le prétendu prince est sélectionné entérinent le discours ancestral et malheureusement toujours aussi prégnant selon lequel les femmes sont toutes, à un degré ou à un autre, vénales.

    Ironiquement, c'est la version de TF1 du même programme, "Greg le millionnaire", qui affirme explicitement ce qui n'est qu'implicite dans "Le bachelor" : dans la version de Bouyghes Télévision, la compétition pour la conquête du cœur, le challenge pour la fille choisie se clôt par une épreuve décisive : la gagnante se trouve face à la terrible vérité, son prince charmant n'est pas millionaire ; malgré cela, l'acceptera-t-elle ?

    Le soupçon moral à l'encontre des femmes (vénales, mais aussi manipulatrices) constitue le ressort dramatique principal de l'émission.

    Quand ce n'est pas la prétendue vénalité des femmes qui est exploitée, c'est leur supposé caractère de tentatrices qui devient le filon de l'Audimat. "Opération séduction", toujours sur M6, propose d'assister à l'élection de la séductrice de l'été. Ici, la valeur de la femme et la féminité sont définies comme la capacité à séduire, la séduction réduite à la capacité à susciter le désir physique et, en conséquence, la femme réduite à son bikini. Non seulement l'émission met en scène tous les clichés sexistes sur la féminité, mais elle exploite aussi abondamment les procédés de l'imagerie publicitaire : le corps des femmes, dénudé si possible, devient un élément vendeur de l'émission.

    Ce ne sont là que quelques exemples : la liste des discours aberrants qui traversent ces émissions semble ne pas avoir de fin. Surtout, ce qui rend ces programmes doublement gênants, c'est leur public. D'après Médiamétrie, la grosse proportion des téléspectateurs de ces programmes sont très jeunes : moins de 15 ans.

    Quand on ajoute à cela que la télévision est un lieu fort d'acculturation, de constitution des repères culturels pour une grande partie de cette même population, il semble légitime de s'inquiéter du fait que l'image de la féminité et de la virilité qui est proposée dans ces émissions aux jeunes filles et aux jeunes garçons soit si rétrograde et peu inventive, bref si sexiste


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :